Les scandales d’agression sexuelle impliquant des footballeurs continuent de se multiplier. Après le cas de l’international marocain Ashraf Hakimi, un autre joueur de football algérien est dans la tourmente suite à des accusations similaires.

Ilyes Chetti, âgé de 22 ans, est soupçonné d’avoir commis des attouchements sur une femme en France. Selon le journal régional Ouest France, les faits auraient eu lieu dans une boîte de nuit à Angers pendant la trêve de la Coupe du monde 2022 au Qatar (du 20 novembre au 18 décembre).

Le défenseur algérien, qui évolue au poste d’arrière gauche à Angers, sera jugé en avril prochain devant le tribunal de cette ville. Le club a confirmé que l’international algérien est poursuivi en justice.

Mohamed Sifaoui, le directeur de la communication du club d’Angers, a déclaré à Ouest France que Ilyes Chetti avait informé le club de cette affaire qui s’est déroulée dans un cadre privé.

Lyes Chetti sera jugé en avril.

Le défenseur âgé de 22 ans est soupçonné d’avoir commis des attouchements sur une femme dans une boîte de nuit à Angers pendant la trêve de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Le club d’Angers, où évolue Ilyes Chetti depuis juillet 2022, a confirmé les poursuites judiciaires contre l’international algérien. Cependant, le club n’a pas pris de mesure contre le joueur en attendant le jugement en avril.

Ilyes Chetti a été sélectionné pour l’équipe d’Algérie A’ qui a remporté la Coupe arabe des nations en décembre 2021 au Qatar et a été retenu pour les barrages de la zone Afrique du Mondial 2022 en mars 2022 contre le Cameroun. Il a disputé trois matchs avec l’équipe nationale.

Le joueur n’a cependant pas été rappelé pour les deux derniers stages de l’équipe nationale effectués en septembre et en novembre 2022. Il n’a pas réussi à s’imposer dans son club, où il n’a été titulaire qu’une seule fois et n’a joué que 159 minutes pendant 25 journées de Ligue 1. Son club est actuellement dernier du classement avec seulement 10 points.

Cette affaire survient après celle de l’international marocain du PSG Ashraf Hakimi, également accusé d’agression sexuelle en France.