Quatre policiers ont été abattus ce dimanche à Oum El Adayam, dans la région de Souk Ahras, selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Les circonstances exactes de leur mort demeurent floues.

Dans une publication sur sa page Facebook, la DGSN a fait part de sa « profonde tristesse » face à cet événement « douloureux ». Les autorités ont également annoncé l’ouverture d’une enquête sous la supervision du parquet compétent.

Cette attaque a provoqué une vive émotion au sein de la population et de la communauté policière. Les autorités ont appelé au calme et à la collaboration de tous pour faire avancer l’enquête et trouver les responsables de cet acte criminel.

Des informations supplémentaires ont été révélées sur la tragédie qui a coûté la vie à quatre policiers dans la région de Souk Ahras.

Dans un premier communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé la mort des quatre fonctionnaires sans donner plus de précisions sur les circonstances de leur décès. La DGSN a exprimé sa « profonde tristesse » face à cet événement « douloureux » et a annoncé l’ouverture d’une enquête supervisée par le parquet compétent.

Cependant, quelques heures plus tard, un deuxième communiqué a été diffusé sur les réseaux sociaux par la même institution, indiquant qu’il y avait des éléments « matériels » laissant croire qu’il s’agissait d’un « homicide volontaire ».

« La DGSN informe que l’enquête préliminaire menée par ses services spécialisés, sous la supervision des autorités judiciaires locales, sur le meurtre de quatre de ses fonctionnaires ce matin à Oum El Adayem (Souk Ahras), a permis de constater l’existence d’indices matériels laissant penser qu’il s’agit d’un homicide volontaire », lit-on dans le communiqué.

La DGSN n’a pas fourni de détails supplémentaires et n’a pas confirmé ni infirmé les informations circulant sur les réseaux sociaux selon lesquelles un policier aurait ouvert le feu sur trois de ses collègues avant de se suicider. L’enquête se poursuit pour déterminer les circonstances exactes de ce drame tragique.